Les Correspondances sortent d’Eastman : Catherine Major et Perrine Leblanc

19 mai 2017
20 h
Salle d’opéra Haskell, Stanstead

Jeune romancière Québécoise au style précis et dense, Perrine Leblanc a déjà reçu tous les honneurs : Prix du Gouverneur général, Grand Prix de la Ville de Montréal, Prix des Libraires, etc. Sa prose envoûtante nous amène dans un petit village fictif de Gaspésie nommé MALABOURG, où une histoire de morts, de parfums et d’amour, met en scène quelques coins de cette Amérique du Nord qui résiste malgré tout aux chocs et à la nuit.

Vibrante, en évolution, dans un autre part toujours plus lumineux, Catherine Major dévoile l’horizon et vous invite dans La maison du monde. Spectacle évolutif et organique où s’entrelacent le piano et la voix chaude de la musicienne interprétant les titres à la fois façonnés d’espoir et de douleur, d’amour et de vie.

Places limitées, sans réservation
Pour information : www.lescorrespondances.ca

Les Correspondances sortent dEastman : Catherine Major et Perrine Leblanc

Les commentaires sont fermés.