Site touristique officiel
819 843-2744 / 1 800 267-2744

S’habiller pour jouer dehors… en toute saison

Avec la chute des feuilles à l’automne, vient la chute du mercure. À ce moment de l’année, nos choix de vêtements pour jouer dehors deviennent précieux. Ceux-ci nous permettront de prendre plaisir à nos sorties de plein air, qu’elles soient automnales ou hivernales!
 
Ces prochaines lignes se veulent un aide-mémoire des trucs que nous connaissons tous, mais qui sont parfois laissés sur la patère lorsque vient le temps de se vêtir. Chaque sport a ses spécificités, mais certaines règles de base s’appliquent à toutes les activités.
 
S’habiller en pelure d’oignon
Le multicouche, c’est la clé du succès. Cette méthode permet d’agencer les qualités distinctes de plusieurs vêtements. De plus, avec cette technique, vous serez en mesure d’ajuster votre habillement au gré des changements de température et d’intensité physique. On suggère normalement trois couches de vêtements superposées.
  • 1ière couche : sous-vêtements (combines) en fibres synthétiques, ajustés au corps.
  • 2ième couche : vêtement d’isolation pour retenir la chaleur du corps. Suffisamment ample pour être à l’aise pour bouger. Le polar ou la laine naturelle sont de bons choix.
  • 3ième couche : Coquille qui protège des intempéries telles le vent, l’eau ou la neige. Cette dernière couche peut également détenir des propriétés isolantes et doit permettre d’évacuer la transpiration. 
Exit le coton
Le pire ennemi pour l’hiver est le coton. Cette fibre absorbe la sueur et met beaucoup de temps à sécher. Les fibres synthétiques (polyester, nylon, etc.) sont de meilleurs choix. Le vieux chandail de laine est aussi un bon choix puisqu’il a de bonnes capacités isolantes même lorsque mouillé.
 
Dorloter ses extrémités
Par temps froid, les risques d’engelures sont réels. Les parties du corps qui sont alimentées par de très petits vaisseaux sont plus à risque : oreilles, nez, doigts, orteils. Ces parties devraient être bien protégées en tout temps. De plus, l’être humain peut perdre plus de 30 % de sa chaleur à partir de la tête. Il faut donc prévoir une tuque qui respire bien.
 
Les chaussures et les bas
Les pieds transpirent beaucoup! Prévoyez des bas de rechange si vous faites de longues sorties. Les bas en laine mérinos sont d’excellents choix. La chaussure doit être imperméable et offrir une bonne adhérence au sol. De plus, les bottes ou les chaussures ne doivent pas être trop serrées, cela nuirait à la circulation sanguine et ferait en sorte que les orteils gèleraient plus rapidement.
 
Et si on mettait fin à la tradition, si bien interprétée par les Cowboys Fringuants :
« (…) Ces hivers enneigés 
à construire des igloos 
et à rentrer les pieds g’lés
juste à temps pour Passe-Partout (…) »
 


Bureau d'information touristique de Memphrémagog
2911, chemin Milletta (A-10, sortie 115)
Magog (Québec) Canada J1X 0R4
819 843-2744 / 1 800 267-2744
Écrivez-nous
Twitter Facebook
Météo